Recevez nos offres spéciales

Offres exclusives, réductions, invitations : tout un monde de privilèges s’ouvre à vous...
Abonnez-vous à notre newsletter pour en profiter !

Entrez votre adresse e-mail


Toutes les données collectées sont nécessaires à la gestion de nos relations commerciales et sont destinées à l'usage de Damart.
Conformément à la loi sur la protection des données, vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification ou de supprimer vos données personnelles ou si vous ne souhaitez pas recevoir des offres de sociétés dans le cadre de Damart, écrivez-nous à l'adresse suivante: Damart - Service Clientèle - 59086 Roubaix Cedex 2.
Pour en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles et vos droits, cliquez ici .

INTERVIEW

Partagez ou suivez notre actualité sur :

Comment préparer
sa randonnée ?

Pour apprécier pleinement sa randonnée, il faut partir l'esprit tranquille
et se dire qu'on a fait le maximum pour pallier aux contraintes et aux éventuels imprévus, notamment quand on pratique un sport en pleine nature.
Ce n'est pas une simple balade, c'est un sport à part entière. Il est donc fondamental de bien préparer sa randonnée et de bien SE préparer aussi.
Alors, on checke qu'on a bien pensé à tout avec les petits conseils de Stéphane,
notre fan de rando !

sac a dos

N°1 VEILLER

à ne pas alourdir votre sac à dos inutilement, en fonction de votre poids, il doit peser entre 11 et 13 kg maxi.

eau

N°2 PRÉVOIR

toujours assez d'eau et surtout boire régulièrement, avant même d'avoir soif.

N°3 EMPORTER

nourriture

de la nourriture énergisante qui peut supporter un transport. Une fringale arrive vite !

veste

N°8 EMMENER

un vêtement chaud supplémentaire, surtout si la météo est changeante.

Check List :
quelques petits rappels de base pour réussir sa randonnée…

> en savoir +
secours

N°4 PENSER

à prendre une trousse de premiers soins.

veste

N°7 RANDO 2.0

un GPS ou une carte IGN peut être aussi d'un grand secours pendant les randonnées

veste

N°6 EMPORTER

une boussole, l'objet qui peut toujours nous servir… histoire de ne pas perdre le Nord ;)

N°5 NE PAS OUBLIER

de s'équiper d'une couverture chauffante ou de survie, ça ne prend pas de place et ça peut se révéler très utile.

couverture

■ Il faut être vigilant au poids de notre sac de randonnée. La règle de base est simple : en fonction de votre poids, il doit peser entre 11 et 13 kg maxi !

De l'eau !
Déjà, puisque vous vous apprêtez à pratiquer un sport, il faut prévoir de l'eau. Ça pèse relativement lourd, mais bonne nouvelle : plus vous la consommez, plus votre sac s'allège ;) Le volume d'eau à emporter varie selon votre taille, votre poids, les conditions climatiques, la durée de l'effort, bref pas facile de dire précisément combien de litres il est conseillé de prendre. En revanche, on sait que lorsqu'on pratique une activité physique, il faut particulièrement être attentif à son hydratation. Petits conseils : boire quelques verres d'eau avant de démarrer, pendant la rando, boire régulièrement sans même attendre de ressentir la soif, et de retour à la maison, continuer à bien s'hydrater ! Et scénario catastrophe, mais mieux vaut tout envisager : quand on a soif mais qu'on n'a plus d'eau, bien penser à plutôt privilégier l'eau qui coule que l'eau qui stagne ! Pour les plus prudents, et on n'est jamais trop prudent ;) mettre des pastilles de purification dans le sac…

Du sucre !
Bon, on a de quoi s'hydrater, maintenant il faut penser à éviter la fringale. Là aussi, tout va dépendre de la durée de la rando. En tout cas, même pour une randonnée a minima, il est conseillé de prévoir des barres énergisantes, des fruits secs et/ou des compotes de poche… Mais rien de trop gras, trop salé, trop sucré ! Si on randonne sur la journée, préparer des sandwichs light (pain aux céréales, blanc de poulet, quelques feuilles de salade et rondelles de tomate par exemple)… Et surtout, on oubli le salami et les chips ! Petite astuce anti-fringale : dès les premiers signes, ralentir l'allure voire faire une pause, et prendre une collation riche en glucose ou des carrés de sucre.

Une trousse de secours !
On a beau avoir tout prévu, il y a toujours des imprévus : on est dans la nature, pas au fond de son canapé ! Alors, pour pallier aux petits bobos qui peuvent vite nous gâcher le plaisir, du style ampoules aux pieds, coupures et autres piqûres d'insectes, il vaut mieux être équipé. Une bonne trousse de secours doit comporter a minima : un soin antiseptique en unidoses, des pansements, quelques compresses, éventuellement des pastilles de purification de l'eau, mais aussi un pince à tiques, voire un sérum anti-venin… la liste n'est bien sûr pas exhaustive et dépend de la région où on randonne ! Attention : les tiques sont un véritable fléau qui peuple nos forêts et herbes hautes. Elles peuvent être porteuses, entre-autre, de la maladie de Lyme. En cas de morsure il faut agir au plus vite et retirée correctement ou pas, ne pas hésiter à consulter un médecin. Alors, petit conseil : utiliser un répulsif spécial tiques sur les zones où la peau n'est pas protégée par les vêtements... Mieux vaut prévenir que guérir !

Une couverture de survie !
On est prudent, on ne sait jamais, ça peut toujours servir. En plus c'est ultra léger, carrément efficace et ça ne prend pas de place dans le sac à dos. Les couvertures de survie permettent de capter et conserver la chaleur, de se protéger du vent et de la pluie. Pour info : il est néanmoins déconseillé de les utiliser en cas d'orage !

Une boussole !
On a beau avoir gagné toutes les courses d'orientation en colonie de vacances quand on était gamin, il vaut mieux emporter une boussole. En plus maintenant, il y existe une application insérée dans pas mal de téléphones portables, facile à installer et qui peut toujours nous servir… histoire de ne pas perdre le Nord ;)

La rando 2.0 !
Puisqu'on en parle, un GPS peut être aussi d'un grand secours pendant les randonnées. À télécharger sur les téléphones ! On peut visualiser la carte IGN, suivre un parcours défini, se repérer dans le brouillard, enregistrer sa vitesse de déplacement, la distance parcourue, calculer sa moyenne… On peut même prévenir les secours au besoin. À condition d'avoir pensé à bien charger son téléphone la veille ! Après, pas question d'avoir l'œil rivé sur le portable non plus, le paysage est magnifique et on apprécie. Mais c'est toujours au cas où… Et les puristes préféreront la bonne vieille boussole et la version papier de la carte IGN, qui gardent leur charme et permettent une totale déconnexion ;)

Un vêtement chaud en plus pour la haute altitude ou la météo changeante est nécessaire !
Cette liste est donnée à titre indicatif et n'est pas exhaustive… chacun emmènera ce qu'il juge utile ! (Comme aussi mouchoirs en papier, un sachet pour mettre les déchets, etc, etc… )

Règle n°3 : Quelles chaussures pour la rando ?
D'abord, même si ça peut paraître évident, IL FAUT DES CHAUSSURES SPÉCIALES POUR LA RANDONNÉE. Voilà, c'est dit. Les chaussures, c'est l'élément de base essentiel pour réussir sa rando, mais aussi pour éviter les petits soucis qui peuvent gâcher un circuit… donc à ne pas négliger.

Qu'est qu'une bonne chaussure de rando ?
Idéalement, les chaussures de randonnée doivent garantir : un maintien optimal du pied, une semelle intérieure qui assure un bon amorti, une semelle extérieure antidérapante pour l'adhérence, une imperméabilité maximale mais qui laissent respirer le pied.

Il faut donc les choisir avec attention : petit rappel, on sait qu'on a trouvé la bonne pointure quand nos orteils sont bien à l'aise et peuvent bouger à souhait. On essaie les chaussures avec une paire de chaussettes et de préférence celle qu'on compte porter en randonnée (le top : des chaussettes bien respirantes ou pur coton).

Astuce : une fois qu'on a trouvé la paire idéale, on les porte plusieurs heures, voire toute une journée, on les teste… pour vérifier qu'elles ne blessent pas les pieds.

C'est sûr, certains d'entre nous ont déjà connu ce drame de l'ampoule qui empêche, si ce n'est d'avancer, au moins d'apprécier la randonnée. Il faut qu'elles soient réservées au seul usage sportif. Après chaque utilisation, veiller à bien les dépoussiérer, les nettoyer, les ranger… bref, il faut les bichonner pour les garder le plus longtemps possible.

Règle n°4 : quelle que soit la saison, penser aux lunettes de soleil et de quoi se protéger la tête, bob, casquette, bonnet... C'est par la tête qu'on perd le plus vite la chaleur du corps par temps froid et par grand soleil, qu'on peut attraper un coup de chaud.

INNOVATIONS TEXTILES

DamartSport met son savoir-faire à votre service pour imaginer des tenues
innovantes dédiées à votre sport.

n'hésitez pas à nous raconter et partager vos expériences rando sur